samedi 24 octobre 2015

Moguy-1956-Le long des trottoirs



Le long des trottoirs
1956 - 1hre 40
Generic MPEG-4 | 768x576 pixels | Mp3 | 1 Go






Le long des trottoirs
1956 - 1hre 40
---

---
Réalisateur: Léonide Moguy
Assistants réalisateur: Ully Pickardt et Francis Caillaud
Dialoguiste: Raymond Caillava
Compositeur de la musique originale: Joseph Kosma



Distribution:

Anne Vernon (Hélène Dupré)
---

---


Françoise Rosay (Madame Delahaye)

Danik Patisson (Christine)



François Guérin (André Monod)

Simone Paris (Sabine Dupré)

René Blancard (Monsieur Dupré)
Pierre Fromont (Roger)
Yves Brainville (le commissaire Martin)
Joëlle Bernard (Monique)
Guy Bertil (Jean-Pierre Dupré)
Sylviane Humair (Marie-Claire)
Germaine Dermoz (la directrice du dispensaire)
Gaby Basset (Maguy, la patronne du bistro)
Simone Berthier (Maria)



Paul Azaïs (un copain de Roger)
Nadine Tallier (Nadine, une pensionnaire)
Max Mégy (le complice)
Jean Clarieux (le père)
Colette Fleury (une femme)
Gabriel Gobin (l'ouvrier)
Hugues Wanner (le monsieur du bar)
Jean Degrave (l'inspecteur)



La jeune orpheline Christine, à la mort de sa grand-mère, se voit offrir par Hélène, l'assistance sociale, l'hospitalité dans sa famille en attendant de pouvoir entrer dans une oeuvre de jeunes filles. Tout de suite, le fils de la maison essaie de séduire Christine, ce qui lui vaut d'être chassée par la mère du jeune homme, alors qu'Hélène est absente. Christine instinctivement retourne dans son ancien quartier. Une voisine, Monique, qui fait le triste métier de prostituée, l'invite à se reposer au bar qu'elle fréquente. Là un vilain monsieur prénommé Roger, sous prétexte de l'aider, lui loue une chambre, l'enivre, en fait sa maîtresse, puis la met en demeure de gagner de l'argent, pour être remboursé de ce qu'il a dépensé pour elle. Elle se révolte, cherche du travail honnête, en trouve, mais Roger la fait renvoyer de sa place.


Enfin elle accepte de faire l'entraîneuse dans un cabaret où Hélène qui la recherchait la revoit et pense arranger les choses, mais son « protecteur » la fait filer par une porte dérobée et elle va exercer ses activités dans un autre coin de Paris. Par Monique, Hélène parvient à la retrouver et elle lui procure un poste d'infirmière auprès de son fiancé André, jeune docteur qui souffre déjà beaucoup de ce qu'Hélène, trop absorbée par son métier, le néglige. Aussi il ne faut pas longtemps pour qu'il tombe amoureux de Christine qui, elle-même, oubliant les laideurs de sa vie passée, se retrouve une âme toute neuve pour l'aimer passionnément. Hélène, un peu tard, se rend compte de la situation et réagit en disant tant de choses dures à la pauvre petite Christine que celle-ci court se jeter dans le canaL. On la sauvera. André l'épousera, et Hélène partira vers sa mission de dévouement.





1 commentaire:

Anonyme a dit...

Quel Mélo LOL

Bravo pour la trouvaille :-)

JyCroisPas